Codominants

Lorsque l'hétérozygote a1/a2 présente un phénotype qui apparaît comme la somme des phénotypes observés chez les homozygotes al/al et a2/a2, on dit que les allèles al et a2 sont codominants. La codominance se détecte le plus souvent quand le niveau phénotypique auquel on se place permet de distinguer les produits des gènes.