Biochimie I

Le terme de glucide s'applique aux oses monomériques simples et à leurs polymères.

Les glucides peuvent être classés selon des critères structuraux

Ils peuvent être décrits par le nombre d'unités monomériques (oses ou monosaccharides) qu'ils contiennent.

Les monomères ou oses : Les oses sont les plus petites unités de structure glucidique que l'on obtient par hydrolyse des glucides. Ils sont construits sur la formule empirique (CH2O)n, où n est égal ou plus grand que 3 (plus généralement 5 ou 6, quelquefois 9).

Les glycanes : Le terme glycane s'applique aux oligo et polysaccharides. Les oligosaccharides et les polysaccharides n'ont pas de formule empirique car de l'eau est éliminée au cours de la polymérisation. Le terme homoglycane désigne un polymère formé d'oses identiques, on parle d'hétéroglycane lorsque les oses constitutifs du polymères sont différents.

  • Les oligosaccharides sont des polymères de 2 à environ 20 molécules d'oses. Les oligosaccharides les plus répandus sont les disaccharides, qui consistent en deux oses liés par une liaison glycosidique.

  • Les polysaccharides sont des polymères contenant de très nombreuses molécules d'oses (plus de 20 molécules d'oses liées).

  • Les glycoconjugués sont des dérivés de glucides dans lesquels une ou plusieurs chaînes de glucides sont liées de manière covalente à des chaînes peptidiques, des protéines entières, ou encore des lipides. Ces dérivés comprennent les protéoglycanes, les peptidoglycanes,les glycoprotéines et les glycolipides.

Les glucides sont les molécules les plus abondantes, en masse, à la surface du globe ; ils jouent plusieurs rôles fondamentaux dans le monde vivant.

La majeure partie des glucides de la planète est produite par la photosynthèse, processus par lequel certains organismes convertissent l'énergie solaire en énergie chimique, et assimilent le dioxyde de carbone atmosphérique.

Les glucides peuvent être oxydés pour produire de l'énergie et permettre les processus métaboliques. Chez les animaux et les plantes, des polymères glucidiques (glycogène, amidon) servent de réservoir energétique. Des polymères glucidiques (cellulose, chitine...) sont aussi trouvés dans les parois cellulaires et dans les revêtements protecteurs de nombreux organismes. Des dérivés de glucides se retrouvent dans un grand nombre de molécules biologiques, dont des co-enzymes et les acides nucléiques, ADN et ARN. Il ne faut pas oublier le rôle des glucides dans la signalisation.

Dans ce module, nous parlerons d'abord des oses, des oligosaccharides et des principaux homoglycanes : amidon, glycogène, cellulose et chitine. Nous considérerons ensuite les glycoconjugués, contenant tous des chaînes hétéroglycaniques (les glycolipides sont présentés au chapitre des lipides).

Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)