Il s'agit en effet de la réponse 1 ! !

Les réponses 1 et 4 sont équivalentes. Les formes claires sont avantagées en région non polluée et les formes mélaniques en zone polluée. Cette interprétation correspond de plus à ce qui a été observé dans la nature pour la variation de la fréquence de la forme mélanique entre régions urbaines et rurales. La figure 7 présente ces résultats et montre l'existence d'une variation continue entre ces régions (Bishop, 1978). Ce gradient s'explique par l'interaction entre la sélection différentielle subie par les populations selon les habitats et par les mouvements migratoires entre population.