Evolution du système vacuolaire

En plus du rôle important pour la turgescence cellulaire, l'énorme vacuole qui existe dans la plupart des cellules joue des rôles multiples de stockage de déchets, parfois de réserve et le plus souvent de maintien de la composition cellulaire.

D'une manière plus anecdotique, mais très importante pour l'homme, elle permet la couleur de nombreuses fleurs et fruits grâce aux anthocyanes qu'elle peut contenir.

Voici, sous forme d'un tableau, quelques fonctions principales :

Couleurs des fleurs et des fruits

Les couleurs rouge, rouge foncé, violet, bleu violet, de nombreux fruits et fleurs sont dues à des anthocyanes, pigments hydrosolubles présents dans les vacuoles.

Ces pigments sont sensibles au pH et peuvent, dans certains cas, être un indicateur du pH vacuolaire.

Exemple : chou rouge, radis, cerises, anémones, etc.

Détoxification

Dans de nombreuses plantes, certains produits fabriqués en grande quantité peuvent être stockés dans la vacuole.

L'oxalate de calcium, par exemple, se retrouve cristallisé dans les vacuoles de certaines cellules (asperge, lierre, etc.)

Réserve

Les réserves sont le plus souvent constituées de polymères non solubles (ex. amidon localisé dans les amyloplastes).

Certaines plantes assurent leur fonctions de réserve en accumulant des produits solubles dans leurs vacuoles ;

c'est le cas de la betterave sucrière et de la canne à sucre, qui accumulent du saccharose et de nombreux composés accumulant de l'inuline.

Accumulation de malate

C'est un cas particulier de la fonction de réserve.

C'est le cas, par exemple, chez les plantes à photosynthèse de type CAM. Ces plantes de milieux sec utilisent le malate comme intermédiaire entre les phases nocturne et diurne du métabolisme photosynthétique

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)