Chimie
Suivant
Introduction
Approche expérimentale des lois de vitesse

La vitesse des réactions chimique dépend fortement de la température. Aussi doit-on contrôler soigneusement la température du milieu réactionnel. Les études expérimentales sont généralement conduites à température constante (on dit que le système est isotherme). Pour les expériences courantes on se place à la température ambiante du laboratoire, on peut alors se contenter d'une cuve contenant une assez grande quantité d'eau en équilibre thermique le laboratoire. Pour des études plus précises, où on veut pouvoir fixer la température, on doit se placer dans une enceinte thermostatée.

Exemple de deux manipulations de cinétique effectuées dans des bains thermostatés.

Ces deux appareils similaires permettent de programmer une température constante du bain marie et maintiennent une agitation permanente pour une homogénéisation parfaite de la température dans ce bain.

Pour étudier l'influence de la température, on effectue plusieurs études isothermes à différentes températures (voir paragraphe 3.3).

Cependant pour certains types de réactions telles que les combustions ou les explosions on ne peut pas, ou on ne veut pas, travailler dans des conditions isothermes.

On doit alors tenir compte de la variation de température observée au cours même du déroulement de la réaction. Ces études de cinétiques non isothermes sont beaucoup plus complexes et dépassent le niveau de ce cours.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)