Chimie
Précédent
Suivant
Introduction

Lorsque qu'une molécule se forme par la combinaison d'atomes de natures diverses, l'édifice ainsi créé possède des propriétés spécifiques qui ne résultent pas de la simple addition de celles des atomes. En effet, l'assemblage des atomes s'accompagne d'une modification de la répartition électronique spécifique, propre à l'enchaînement des liaisons. Les conséquences de cet effet moléculaire peuvent être particulièrement importantes et intéressantes d'un point de vue chimique.

Ainsi, des liaisons peuvent se renforcer ou s'affaiblir, des sites atomiques peuvent prendre un caractère plus ou moins excédentaire ou déficitaire en électrons suivant l'environnement dans lequel ils se trouvent, à l'intérieur de la molécule. Les sites excédentaires en électrons sont susceptibles de réagir avec des réactifs électrophiles et les sites déficitaires en électrons sont susceptibles de réagir avec des réactifs nucléophiles.

Définition : Electrophile

Espèce chimique qui possède une vacance électronique susceptible d'accueillir des électrons pour former une liaison.

Définition : Nucléophile

Espèce chimique qui possède une paire non liante d'électrons susceptible de participer à la formation d'une liaison.

On peut rationaliser qualitativement une grande partie de ces effets à l'aide des concepts d'effet inductif et d'effet mésomère. L'identification de ces effets pour les différents groupements composant une molécule permet une interprétation des propriétés électroniques spécifiques des molécules. C'est aussi un élément important dans la prédiction de schémas réactionnels pertinents, qui permet d'optimiser la création de schémas de synthèse efficaces.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)