1. Le caractère aromatique du cycle conduit à considérer que non seulement les deux doubles liaisons participent au système , mais aussi une des paires non liantes des azotes, pour fournir 2n + 2 = 6 électrons au système .

Représentation des hybrides pour chaque atome d'azote du cycle - Les électrons sont représentés par des points noirs.

Remarque : L'hybridation permet de mettre en jeu plus de liaisons covalentes dans la résonance. Elle stabilise alors mieux le nuage électronique. Elle l'emporte donc et il faut considérer que les deux atomes d'azote sont hybridés .

2. La représentation graphique des orbitales impliquées dans des liaisons de type se résume aux orbitales . On y place les électrons , représentés par des points noirs.

Représentation des orbitales 2p participant à la conjugaison

3. L'atome d'azote le plus basique est celui qui n'est pas lié à un hydrogène. Son doublet d'électrons non-liants n'étant pas impliqué dans l'aromaticité du cycle est plus apte à capturer un proton. L'atome d'azote 3 est donc le plus basique.

Caractère basique de l'atome d'azote 3