On cherche le numéro atomique des éléments correspondants aux ions pour trouver la configuration électronique de l'élément. On en déduit celle de l'ion en symétrie sphérique, puis celle de l'ion complexe. Connaissant le nombre d'électrons célibataires, on en déduit s'il s'agit d'un complexe champ faible (haut spin) ou champ fort (bas spin).