On détermine la configuration électronique des ions en symétrie octaédrique. On envisage ensuite les sauts possibles sans modifier l'état de spin.