Chimie
Précédent
Conclusion

Diverses approches permettent de minimiser une fonction d'énergie potentielle. La minimisation correspond à une structure totalement relaxée en principe. Pour cette raison on parle aussi d'optimisation de géométrie pour ces approches. On remarque que toutes ces approches convergent vers le minium le plus proche et ne garantissent pas que ce minimum soit un minimum global. Toutefois, une structure de départ relativement soignée permet en général d'éviter de grosses erreurs sur la structure optimisée obtenue.

L'algorithme le plus utilisé est probablement le Steepest-Descent, qui bien qu'étant assez simple, permet de correctement et rapidement relaxer une structure. Dans un deuxième temps une approche plus élaborée est utilisée afin de relaxer définitivement la structure obtenue avec l'approche Steepest-Descent.

Techniquement, il est toujours possible de minimiser la structure de plus en plus finement et il est alors nécessaire de se fixer un seuil de tolérance au delà duquel la structure est considérée comme inchangée. Il est donc nécessaire de fixer une valeur minimale du gradient de l'énergie, au deçà duquel le calcul est considéré comme terminé.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)