Par défaut, Gabedit choisit la position des axes comme indiqué sur la figure ci-dessous

1ère orbitale moléculaire : orbitale 1s de l'oxygène. Orbitale de cœur, n'interagit pas avec les orbitales des H. Légère stabilisation de l'énergie, induite par le changement de symétrie

OM 1 avec la géométrie 180° (pas de changement avec la géométrie 100°)

2nde OM : 2s de l'oxygène avec les deux orbitales 1s des atomes d'hydrogène. Le recouvrement grandit avec la diminution de l'angle (les 1s des hydrogènes se recouvrent entre eux), impliquant une diminution de l'énergie de l'orbitale moléculaire associée. Elle devient plus stable.

OM 2 avec la géométrie 180°

OM 2 avec la géométrie 100°

3ème OM : orbitale 2px de l'atome d'oxygène avec les orbitales 1s des atomes d'hydrogène. Ce recouvrement latéral, très fort lorsque la molécule est linéaire, devient de moins en moins fort lorsque l'angle diminue. En effet, les hydrogènes ne se situent plus en face de l'orbitale 2px et le recouvrement devient moins directionnel, donc moins fort.

OM 3 avec la géométrie 180°

OM 3 avec la géométrie 100°

4ème OM : orbitale 2pz de l'oxygène avec les orbitales 1s des hydrogènes. Avec la molécule linéaire, il n'y avait aucun regroupement. Puis avec la diminution de l'angle, les hydrogènes possèdent une composante selon l'axe Z, impliquant un recouvrement avec l'orbitale 2pz, proportionnel à la composante Z des atomes.

OM 4 avec la géométrie 180°

OM 4 avec la géométrie 100°

5ème OM (HOMO) : 2py de l'atome d'oxygène. Elle ne se recouvre avec aucune orbitale des hydrogènes. Cependant, on observe quand même une stabilisation de cette orbitale avec le changement de symétrie.

HOMO dans la géométrie 100° (aucun changement de forme avec la géométrie 180°)