Légende : Etat de transition obtenu pour le réarrangement du carbocation. Sont affichées également les distances d'intérêt.

D'après le postulat de Hammond, et sachant que ce réarrangement est exothermique, on peut avancer qu'il s'agit d'un état de transition précoce, c'est-à-dire qu'il ressemble plus à l'état initial que final. De plus, les distances mesurées appuient cette supposition, car la distance entre le méthyle (C4) et le carbone C3 est plus grande que la distance entre le méthyle et le carbone C6. La surface d'énergie serait donc comme suit :