Le calcul de fréquence montre que cet état possède une et une seule fréquence négative. D'après le chapitre 7 du cours, cela nous permet d'affirmer que l'on se trouve bien sur un maximum de la surface d'énergie potentielle que nous sommes en train de caractériser (point selle).

Ecran de sélection des fréquences de Gabedit. On voit bien qu'une seule fréquence de cet état est négative.

De plus, cette fréquence, d'après les vecteurs associés, correspond au mouvement du groupement méthyle de l'atome de carbone C6 à l'atome de carbone C3. Cela correspond donc à la coordonnée de réaction que nous sommes en train d'étudier.