La haute résolution

La molécule dont nous cherchons la masse moléculaire (avec M = 12x + y + 16z ) présente en fait une masse exacte plus précise... On a:

= 12 fois x (ici la masse exacte du carbone est bien entière) + 1,00782 fois y pour l'hydrogène + 15,99491 fois z pour l'oxygène

Ainsi, un composé de masse peut être associé à plusieurs formules brutes : , , , , , , pour ne parler que des hydrocarbures oxygénés ou non

Formule

Masse exacte P(u)*

Masse molaire (g/mol)

100,0312984

100,12108

100,1251936

100,20557

99,9949141

100,07745

100,0888093

100,16194

100,052425

100,11831

100,0160407

100,07468

99,9796564

100,03105

Attention, ce calculateur ne tient absolument pas compte des contraintes du nombre possible de valences des différents atomes... Vous pouvez très bien calculer la masse molaire exacte de composés inexistants tels que !

* la masse exacte du pic parent P sous entend la présence des espèces isotopiques les plus légères et d'ailleurs les plus probables, la masse molaire utilise la masse atomique

L'approche de la 3ème décimale de la masse exacte du pic parent P conduit de façon unvioque à une formule brute. Cette méthode n'est pas exclusive du pic parent, mais s'applique, bien entendu, aux fragments moléculaires. Par exemple un pic à 28 est porteur d'informations diverses :

28,0312984 correspond à une présomption de cycle (Rétro Diels) et/ou à des hydrocarbures polluant l'appareil,

28,0061464 présence d'azote (qualité du vide)

27,9949141 souvent associé à un carbonyle ; décomposition /oxydation des composés organiques dans le spectromètre

De plus, ces trois pics peuvent être concomitants !

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)