On pose que l'énergie totale du modèle de Slater est égale à celle que l'on obtient dans le modèle de champ moyen.

On peut alors en déduire l'énergie de l'orbitale 1s au sens de Slater.

Il faut distinguer l'énergie de l'orbitale dans le modèle de champ moyen et dans le modèle de Slater.