Il s'agit ici de décomposer l'énergie électronique en intégrales faisant intervenir les orbitales atomiques afin de pouvoir comparer l'énergie électronique moléculaire et celle de l'atome d'hydrogène.