On doit compter les électrons de valence de chaque espèce pour effectuer le remplissage des orbitales moléculaires.