Les deux contributions de Lennard-Jones