Dans un problème réactionnel, il est fortement conseillé de procéder à un inventaire des nombres de mole avant et pendant la réaction.

Il faut savoir exprimer le taux de dissociation à partir des nombres de mole.

L'application de la loi des gaz parfaits permet de relier pression et nombre de mole.