Pour tout entier supérieur ou égal à , .

D'où, pour tout entier supérieur ou égal à , et donc :

La suite s'écrit comme combinaison linéaire des deux autres suites.

Les trois suites sont donc linéairement dépendantes.