TP Pivot de Gauss :

Aide Logicielle

Présentation du logiciel

L’objet du TP est la comparaison entre :

Pour représenter un plan dans une figure, il est nécessaire d’en sélectionner une partie bornée. Le logiciel sélectionne l’intersection du plan avec un certain cube appelé cube de référence. Ce cube est centré à l’origine du repère ; ses arêtes sont parallèles aux axes de coordonnées ; il est alors caractérisé par sa demi-arête qui est au départ fixée par le logiciel, mais qui peut être ensuite modifiée par l’utilisateur (en modifiant la valeur du champ demi-arête).

Le polygone intersection du plan que l’on veut représenter avec le cube de référence est projeté orthogonalement sur un plan, et la projection est dessinée ; la direction de projection est au départ fixée par le logiciel, mais peut être modifiée ensuite par l’utilisateur (en modifiant la valeur du champ point de vue).

Quand il y a, et c’est pratiquement toujours le cas, plusieurs plans à représenter, le logiciel considère ces plans comme opaques : seules les parties normalement visibles sont dessinées. Chaque plan est dessiné d’une couleur différente. Par contre, le cube est transparent.

L’utilisateur peut en général commander le pivotage du système en choisissant un pivot parmi ceux possibles (il n’est pas possible de revenir en arrière). Si le pivot choisi n’occupe pas sa place naturelle sur la diagonale, les opérations suivantes sont effectuées :