Chaque équivalence nécessite deux démonstrations d'inclusion.