Il est immédiat que 1 est racine du polynôme

et qu'on peut écrire .

Les polynômes et sont unitaires, irréductibles et distincts, ils sont donc premiers entre eux.

De la relation , on déduit l'identité de Bézout :