Le texte fait intervenir des sommes directes de sous-espaces vectoriels, or une méthode pour démontrer qu'un endomorphisme d'un espace vectoriel est diagonalisable est de montrer que est somme directe des sous-espaces propres de ou bien de montrer qu'il existe dans une base de vecteurs propres.