Supposons que .

On a alors . D'après la question 3, il existe tel que soit une famille libre. Comme cette famille forme une base de , donc .

Les parties A et B prouvent que les propositions suivantes sont équivalentes :