Si la fente source est infiniment fine, les maximums de lumière devraient correspondre à des raies infiniment fines mais la radiation utilisée (la raie double du sodium) est un mélange des deux longueurs d'onde et, de plus, ces deux longueurs d'onde ne sont pas parfaitement monochromatiques du fait de deux phénomènes. Du fait que la désexcitation des atomes de sodium n'est pas instantanée (une inégalité de Heisenberg entraîne une légère indétermination sur la longueur d'onde émise) et du fait que les atomes de sodium ne sont pas immobiles mais animés de différentes vitesses (un effet Doppler différent pour chacun d'eux entraîne une nouvelle indétermination sur la longueur d'onde). Ces deux phénomènes, faibles seront négligés dans la suite.