Soit un dièdre formé par deux miroirs plans faisant entre eux un petit angle .

Soit un point source et sa projection sur l'arête du dièdre. Le miroir donne de une image symétrique de par rapport au miroir plan, ponctuelle et virtuelle. De même le miroir donne de une image .

Les deux sources virtuelles et sont donc cohérentes et synchrones, la partie commune des deux faisceaux réfléchis par les miroirs et permet l'observation d'interférences.