Au cours du freinage la vitesse passe de à et par conséquent la variation d'énergie cinétique est :

C'est cette énergie qui doit être dissipée au cours du freinage, ce qui implique que le travail des forces de freinage lui soit égal et opposé :