Il faut traduire le couplage entre le mouvement de la masse m par rapport à la tige, et le mouvement de rotation de la tige. La tige tourne librement, ce qui implique qu'elle n'est soumise à aucun couple : la seule force exercée sur la tige est centrale. Reprendre les relations de composition des acccélérations. Faire le bilan des forces et décomposer dans la base cylindrique.