La section droite d'une lentille peut être considérée comme un ensemble de morceaux de prismes superposés dont l'angle au sommet est petit et varie d'une manière continue du centre à la périphérie.

La section périphérique de la lentille a le plus grand angle A. La section centrale est équivalente à une lame à face parallèle c'est-à-dire à un prisme d'angle nul .

La déviation de la lumière par un prisme de petit angle, proportionnelle à son angle explique la convergence (ou divergence) accrue des rayons incidents à la périphérie d'une lentille mince et la formation d'un foyer.