Le schéma (fig. 1 ou 2) montre que les foyers ne sont pas des points conjugués.

En effet, tous les rayons incidents, dont les trajectoires (ou leurs prolongements) passent par le foyer principal objet (sur l'axe), donnent des rayons émergents parallèles à l'axe. L'image du foyer objet est toujours à l'infini. L'antécédent du foyer image principal n'est pas le foyer objet mais un point à l'infini.

Les points nodaux sont (fig. 2) deux points conjugués de l'axe tels que tout rayon incident dont la trajectoire (ou son prolongement) contient le point nodal objet , donne un rayon émergent dont la trajectoire est parallèle et contient le point nodal image . Lorsque les milieux extrêmes sont identiques, les point nodaux et sont respectivement confondus avec les points principaux et (cas représenté Fig. 2).

Fig. 1
Fig. 2

Les rayons émergents conjugués des rayons issus d'un foyer (principal ou secondaire) sont toujours parallèles entre eux.

Une propriété commune de ces paires de points est leur dualité fonctionnelle :

Lorsque l'on inverse le sens de propagation de la lumière :

NB : Parmi les rayons incidents, issu d'un point objet donné, seul le rayon dont le support passe par le point nodal objet est parallèle aux rayons émergents.