Le calcul de exige la connaissance de la primitive de pour :

d'où