Loi des mailles :

La somme algébrique des chutes de tension dans une maille est égale à la somme algébrique des f.e.m. des sources existantes dans cette maille.