Pour un dipôle en général, la puissance, exprimée en fonction des valeurs efficaces et du déphasage entre tension et courant est :

Pour un conducteur ohmique, il n'y a pas de déphasage entre tension et courant ;

d'où

Pour un condensateur comme pour une bobine, le courant et la tension sont en quadrature :

il y un courant qui traverse ces dipôles ; son intensité a pour valeur : .

Pour le condensateur :  ; .

Pour une bobine : .