Toute la puissance est dissipée dans la partie résistive du circuit ; donc, comme la tension est appliquée aux bornes de , , ce qui correspond à une intensité  ;

Mais attention : Il passe aussi un courant dans !

Ce courant a pour intensité et est en quadrature avec la tension : La puissance moyenne dissipée dans est nulle

Le courant passant dans l'ensemble parallèle a donc pour intensité

On peut trouver ce résultat à partir de l'admittance du dipôle.

L'admittance complexe du dipôle équivalent à une association de dipôles en parallèle est égale à la somme des admittances complexes :

et

En utilisant l'expression de la puissance en fonction de l'admittance :

on retrouve : .