Cas général (figure 1) :

La tension étant mesurée à vide, les impédances et sont parcourues par le même courant d'intensité ;

d'où les expressions complexes de et :

et celle du gain complexe :

Cas 5 (figure 6) :

On pose

;

;

en reportant ces valeurs dans l'expression du gain complexe, on obtient :

dont le module et l'argument sont :

;

on peut avoir si ;

alors

Le montage ainsi réalisé permet d'obtenir une tension en phase avec :

c'est un diviseur de tension sans déphasage. On l'utilise, sous le nom de "sonde d'oscilloscope", pour pouvoir mesurer à l'oscilloscope des tensions supérieures au calibre le plus élevé