Une fois l’interrupteur fermé, la tension est la même aux bornes des 3 branches :

d'où :

et :

en divisant par r :

avec

la solution de cette équation différentielle est de la forme : , où est une solution particulière de l’équation complète. Comme le second membre est constant, on cherche une solution particulière constante. En faisant dans l’équation complète, il vient : , d’où la solution générale : . L'intensité dans la bobine varie de façon continue. Comme jusqu'à la fermeture de l'interrupteur, aucun courant ne circule dans le circuit : . D'où : et dont la valeur limite, pour tendant vers l'infini, est .