Quand l’interrupteur est réouvert, il n’y a plus qu’une maille, dans laquelle circule un courant d’intensité .

D’après la loi des mailles :

, avec .

Comme le second membre est nul, la solution de cette équation différentielle est : , avec quand l’interrupteur est rouvert. A cette date, le régime permanent précédent est atteint et le courant dans la bobine a atteint sa valeur limite . Comme l’intensité dans la bobine varie de façon continue, . Aux bornes de , pour , la différence de potentiel est donc :