La solution de l'équation différentielle est la somme de la solution générale de l'ESSM : et d'une solution particulière de l'équation complète. On cherche une solution particulière de la même forme que le second membre :

donc :

d'où la solution complète :

à :

on peut négliger le régime transitoire.

l'erreur de traînage est négligeable.