Remarques préliminaires

Nous constatons qu'aucune réaction ne se produit dans l'un ou l'autre récipient et donc que telles qu'elles sont écrites les deux demi-réactions

\( \textrm{Zn} _{(solide)} = \textrm{Zn}^{2+}_{(aq)}+ 2.\textrm e^-\)

\(\textrm{et}\)

\(\textrm{Cu}^{2+}_{(aq)} + 2.\textrm e^- =\textrm{Cu}_{(solide)}\)

ne peuvent pas se produire directement en solution aqueuse.

Le zinc solide dans l'eau ne se décompose pas en ion \(\textrm{Zn}^{2+}\) et électrons : car si on peut stabiliser les ions \(\textrm{Zn}^{2+}\) en solution par solvatation, par contre on ne peut pas stabiliser les électrons en solutions aqueuse.

De même, dans ces conditions, il est tout aussi impossible d'envisager de réaliser directement la seconde demi réaction :

\(\textrm{Cu}^{2+}_{(aq)} + 2.\textrm e^- = \textrm{Cu}_{(solide)}\).