Biologie
Suivant
Généralités

Gamètes produits par un organisme diploïde hétérozygote pour deux gènes autosomaux.

I/ Les différents types de gamètes produits par les individus issus d'un croisement entre deux individus de souches pures différant par deux gènes autosomaux :

Considérons le croisement entre

une femelle de génotype :

et un mâle de génotype :

Ces individus de souches pures ne produisent qu'un seul type de gamètes : les gamètes femelles contiennent les allèles A et B, et les gamètes mâles les allèles a et b.

Les descendants seront donc de génotype : qui peut s'écrire aussi :

c'est-à-dire hétérozygotes pour deux gènes autosomaux.

Selon la première loi de Mendel (cf. Les deux premières lois de Mendel), chaque gamète produit par ces hétérozygotes contiendra A ou a avec B ou b, ce qui donne les 4 combinaisons : AB ; ab ; Ab ; aB.

Les gamètes AB et ab ont le même contenu allélique que les gamètes ayant donné naissance à l'individu : ils sont appelés gamètes parentaux. Les deux autres types de gamètes qui ont des compositions mixtes sont appelés gamètes recombinés.

Remarque

Un hétérozygote pour deux gènes autosomaux peut aussi être obtenu de deux manières à l'issue d'un croisement entre doubles hétérozygotes.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)