Ginkgo

L'appareil végétatif du ginkgo est de type arborescent. Le sporophyte est constitué d'organes bien différenciés : racines, tiges et feuilles qui deviennent jaunes en automne d'où le nom d'arbre aux milles écus que l'on donne à cet arbre. (photo MPA)

Les rameaux végétatifs portent de véritables feuilles ou mégaphylles. (photo PG)

Ces feuilles cordiformes sont constituées d'un pétiole qui relie la feuille à la tige et d'un limbe avec des nervures. (photo PG)

En période fertile, sur les individus mâles se différencient des fleurs mâles. Ces fleurs mâles sont constituées d'étamines. Chaque étamine est constituée de deux sacs polliniques qui correspondent aux microsporanges des ptéridophytes hétérosporées. A l'intérieur des étamines, après méiose se forment des microspores qui se développent pour donner les gamétophytes mâles ou grains de pollen qui seront disséminés. (photo TMG)

Sur les individus femelles se différencient les ovules à l'extrémité d'un pédoncule, encore appelé le "porte-ovule". (photo MPA)

A l'intérieur de l'ovule se développe le gamétophyte femelle (WP). (photo TMG)

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)