La fleur

Après l'évocation florale, l'appareil végétatif de la plante laisse la place à l'appareil reproducteur. Une ou plusieurs fleurs le constituent. Construite dans un dernier temps du développement par le méristème floral de la plante, la fleur regroupe un certain nombre de pièces florales disposées dans la majorité des cas en verticilles ou cycles au sommet d'un pédoncule floral (PF) plus ou moins court.

Fig. 01: La fleur de Capsella bursa-pastoris

Fig. 02: Diagramme floral de Capsella bursa-pastoris

Fig. 03: Fleur d'Arenaria sp.

Fig. 04: Diagramme vertical

  • Les sépales (S). Chargés de protéger la jeune fleur, ce sont généralement des pièces scarieuses, vertes, de petite taille et disposées à l'extérieur de la structure florale. Leur ensemble forme le calice.

  • Les pétales (P) sont de plus grande taille et le plus souvent brillamment colorés. Situés à l'intérieur du calice, ils forment la corolle de la fleur. Calice et corolle sont des pièces florales non sexualisées, végétatives. On les regroupe sous le terme de périanthe.

  • Les étamines (E), dont l'ensemble est l'androcée, jouent le rôle d'organe mâle dans la fleur. Une étamine renferme les grains de pollen dans les anthères, au sommet d'un filet.

  • L'organe femelle de chaque fleur, son gynécée (G) , est un ensemble de "feuilles" dont les bords épaissis en placentas portent les ovules. Ces feuilles repliées sur elles-même sont appelées "carpelles".

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)