Chimie
Précédent
Suivant
Méthodes chimiques d'analyse

La principale difficulté que l'on rencontre pour doser la quantité d'une ou plusieurs espèces chimiques à un instant donné en employant une méthode de la chimie analytique réside dans la détermination précise du temps auquel on doit associer la mesure...

En effet, ces méthodes sont généralement assez longues.

Par exemple, un simple dosage volumétrique demande quelques minutes. Or, si on ne prend pas de précautions, la réaction continue à évoluer pendant ce temps. Le temps correspondant au dosage effectué est alors entaché d'une incertitude qui rend la mesure inexploitable. Il faut donc avoir recours à un mode opératoire qui "bloque" la réaction à un instant défini avec suffisamment de précision.

On pourra ensuite effectuer l'analyse de la composition du système en prenant le temps nécessaire.

Toutes les méthodes d'analyse quantitative (volumétrie, gravimétrie, polarographie, chromatographie etc.) peuvent être employées.

Les expérimentateurs ont fait preuve de beaucoup d'imagination pour trouver des modes opératoires astucieux permettant de contourner ce problème.

 

Note : Vous trouverez une description détaillée de cette réaction, de la manipulation et du traitement des données dans la partie Observer, Approche expérimentale, Décomposition de l'eau oxygénée (1)

En dehors des modes opératoires spécifiques, les méthodes les plus généralement employées sont :

  • la trempe thermique,

  • la dilution,

  • le blocage chimique.

La trempe thermique
La dilution
Le blocage chimique
Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)