Chimie
Précédent
Suivant
Le matériel de laboratoire à utiliser lors d'un dosage

Un dosage volumétrique s'effectue à l'aide d'instruments adaptés :

La solution à doser, solution du composé , est placée dans un erlenmeyer ou dans un becher .

La forme de l'erlenmeyer a été spécialement étudiée pour permettre une agitation manuelle sans risque de perte de liquide contenu dans l'erlenmeyer.

L'étroitesse du col de l'erlenmeyer empêche toutefois d'y introduire des électrodes ou une cellule de conductimétrie ; si le dosage s'effectue par potentiométrie ou par conductimétrie, il faudra utiliser un récipient plus large : le becher. L'agitation devra alors obligatoirement se faire à l'aide d'un agitateur magnétique : le becher est placé sur un support contenant un aimant dont la vitesse de rotation est réglable ; un barreau aimanté gainé de téflon placé à l'intérieur du becher assure l'homogénéisation rapide de son contenu.

Le volume de solution à doser doit être connu avec le maximum de précision ; il est mesuré à l'aide d'une pipette. Dans la plupart des cas, le volume est de 10,0 ou 20,0 mL. Il existe cependant des pipettes de 1,5 et 50 mL. Si le dosage s'effectue à l'aide d'électrodes, et si le volume est insuffisant pour que les électrodes plongent correctement dans la solution de , on rajoute de l'eau distillée jusqu'à ce que les électrodes soient correctement immergées ; cette addition d'eau modifie bien sûr la concentration de dans le becher mais elle ne change pas la quantité de matière de A contenue dans le becher et donc elle ne modifie pas la valeur du volume équivalent du dosage . Le calcul de à partir de , et n'est donc pas modifié et il n'est pas utile de connaître la quantité d'eau ajoutée dans le becher.

La solution est ajoutée à la solution en utilisant une burette ; les burettes les plus courantes permettent de verser des volumes maximum de 10, 20 ou 25 mL. Elles consistent en un long tube de verre gradué surmontant un robinet ; la burette doit être fixée verticalement au dessus du récipient contenant la solution . Avant de commencer à vider la burette il faut s'assurer que le niveau de liquide qu'elle contient coïncide avec la graduation « 0 » en haut de la burette. Le volume minimum que le robinet permet de verser correspond à une goutte, soit en général 0,05 mL : le volume équivalent sera donc déterminé 2 x 0,05 = 0,10 mL près (il faut en effet compter aussi une erreur d'une goutte lors du réglage du « zéro » de la burette).

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)