Chimie
Précédent
Suivant
Principaux indicateurs colorés acido - basiques

Un indicateur coloré acido-basique correspond à un couple acide-base dont les formes acides et basiques ont des couleurs différentes. Suivant le du milieu dans lequel l'indicateur va se trouver, la forme acide ou la forme basique va prédominer :

Comme pour tout couple acide-base, on a en effet la relation

soit

La forme acide prédomine donc si et la forme basique si .

Les indicateurs colorés sont des composés capables de colorer une solution même à l'état de trace ; le tableau ci-dessous donne quelques exemples montrant que les zones de virage des indicateurs sont très variées :

Indicateur

Domaine pH

pKa

Forme acide

Forme basique

violet de méthyle

0.0-1.6

0.8

jaune

bleu

bleu de thymol

1.2- 2.8

1.6

rouge

jaune

jaune de méthyle

2.9- 4.0

3.3

rouge

jaune

hélianthine

3.1- 4.4

4.2

rouge

jaune

vert de bromocresol

3.8- 5.4

4.7

jaune

bleu

rouge de méthyle

4.2- 6.2

5.0

rouge

jaune

rouge de chlorophenol

4.8- 6.4

6.0

jaune

rouge

bleu de bromothymol

6.0- 7.6

7.1

jaune

bleu

rouge de phénol

6.4- 8.0

7.1

jaune

rouge

mauve de crésol

7.4- 9.0

8.3

jaune

mauve

bleu de thymol

8.0- 9.6

8.9

jaune

bleu

phénolphthaléine

8.0- 9.8

9.7

incolore

rose

thymolphthaléine

9.3-10.5

9.9

incolore

bleu

jaune d'alizarine

10.1-12.0

11.0

jaune

rouge

Le choix de l'indicateur pour le dosage acido-basique de par dépend de la nature de et de . Ainsi, pour le dosage d'une solution d'acide fort par une solution de base forte, pratiquement tous les indicateurs dont le domaine de changement de couleur se situe entre et conviennent car la variation du à l'équivalence est très brutale (on dit que l'amplitude du saut de est très grande).

En revanche, pour le dosage d'une solution d'acide faible par une base forte, il faudra impérativement utiliser un indicateur changeant de couleur en milieu faiblement basique ( ) et pour le dosage d'une base faible par un acide fort on aura besoin d'un indicateur « virant » entre 4 et 5 ! Pour bien comprendre ces choix d'indicateurs, il est donc nécessaire d'examiner les courbes donnant la variation du pH au cours du dosage.

On peut aussi ne pas employer d'indicateur à la condition d'utiliser des méthodes plus élaborées pour la détermination du volume équivalent : la conductimétrie et surtout la pHmètrie.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)