Chimie
Précédent
Suivant
Conductivité d'une solution. Conductivités molaire

Le courant électrique dans la solution provient du déplacement des ions sous l'influence du champ électrique appliqué ; plus ce déplacement est rapide et plus le courant sera important. La conductivité de la solution va donc dépendre à la fois de la concentration des ions présents dans la solution, de leur charge électrique et de leur nature ou plus précisément de leur vitesse de déplacement dans un champ électrique (leur mobilité ), les ions les plus petits étant les plus « mobiles ». La conductivité de la solution est donc la somme de termes relatifs à chacun des ions présents dans la solution ; les cations et les anions vont se déplacer en sens opposé sous l'influence d'un champ électrique, mais leurs charges électriques étant elles aussi opposées, leurs contributions au courant total s'additionnent à condition de ne pas attribuer de signe à leurs charges. La relation donnant est donc :

est le Faraday soit 96 500 C , la concentration de l'ion i en mol.m-3 et la valeur absolue de la charge de l'ion . Cette relation se simplifie quelque peu en introduisant la notion de conductivité molaire ionique

La conductivité molaire d'un ion dépend donc de sa charge et de sa taille mais aussi de la température et de l'environnement de cet ion, c'est à dire de la présence d'autres particules chargées au voisinage de cet ion. dépend donc de mais cette dépendance est toutefois assez limitée et en première approximation, on peut écrire :

est la conductivité molaire limite de l'ion i, c'est à dire la conductivité molaire de l'ion i extrapolée à concentration nulle.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)