Physique
Précédent
Suivant
Expression générale de la loi d'Ohm

Soit un conducteur dont les extrémités A et B sont portées à des potentiels différents et ( ).Nous avons vu qu'à l'intérieur du conducteur un porteur de charge est soumis à une force électrostatique et à une force de frottement , dont la somme est nulle en régime permanent :

Par définition, la différence de potentiel ( ) entre A et B est égale au travail, de A à B, de la force électrostatique , par unité de charge . Puisque , ce travail est positif, donc moteur.

Le travail entre A et B de la force de frottement est un travail résistant, donc négatif. Si la conductivité du matériau est indépendante du champ électrique appliqué, ce travail est proportionnel à l' intensité du courant dans le circuit :

On dit alors que le conducteur est ohmique. Le coefficient R est appelé résistance du conducteur (puisqu'il traduit le fait que le matériau du conducteur résiste au passage du courant en freinant les porteurs de charges). Sa valeur est une constante qui ne dépend que des caractéristiques géométriques du conducteur et électriques du matériau.

Comme en régime permanent : , on a donc :

d'où la loi d'Ohm :

Enoncé :

La différence de potentiel entre les bornes d'un conducteur ohmique parcouru par un courant est proportionnelle à l'intensité de ce courant. La caractéristique tension-courant

est une droite passant par l'origine.

Remarque : Remarque 1

Beaucoup de conducteurs ne sont pas ohmiques; ils n'obéissent pas à la loi d'Ohm: la différence de potentiel entre leurs bornes n'est pas proportionnelle à l'intensité du courant. Autrement dit, leur caractéristique n'est pas une droite (exemple : la diode)

Remarque : Remarque 2

Dans le cas simple d'un conducteur cylindrique homogène de section S et de longueur L, la résistance R d'un conducteur a pour expression : , où r est la résistivité du milieu.

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)