Physique
Précédent
Suivant
Propagation rectiligne de la lumière

Nous allons utiliser un autre exemple utilisant l'électrodynamique quantique pour démontrer la propagation rectiligne de la lumière.

Pour cela nous allons considérer une source de lumière et un détecteur et examiner les possibilités qu'a la lumière de se rendre de en par différents trajets quelconques. Comme dans le cas précédent chaque trajet emprunté par la lumière aura une probabilité représentée par la flèche correspondant à la rotation de l'aiguille du chronomètre durant le trajet suivi par la lumière. Nous en déduirons la probabilité globale en sommant l'ensemble de ces flèches.

On constate alors que seuls les trajets, qui se rapprochent de la ligne droite , ont des flèches qui ont des directions voisines (puisqu'elles correspondent à des trajets ayant des temps de parcours très proches) et contribuent de manière constructive à la flèche finale résultante.

On peut donc dire que la lumière a la plus grande probabilité de se propager entre deux points suivant une ligne droite lorsqu 'elle ne rencontre aucune contrainte de canalisation.

La propagation rectiligne de la lumière est visualisée dans l'animation suivante :

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)