Physique
Précédent
Suivant
Réseau de diffraction par réflexion

Nous allons considérer un miroir plan et une source et examiner les différentes trajets que peut emprunter la lumière pour aller de en en se réfléchissant sur le miroir plan.

Nous constatons que seule la zone contribue efficacement à l'accroissement du module de la flèche résultante. Cette zone est située au voisinage du point qui correspond à la loi de la réflexion de Snell-Descartes (égalité entre l'angle d'incidence et l'angle de réflexion).

Nous allons examiner les trajets possibles de la lumière par réflexion sur la zone du miroir précédent bien que celle-ci ne contribue pas beaucoup à l'accroissement du vecteur résultant comme nous venons de le voir.

En effet les différents trajets correspondent à des flèches ayant des directions différentes et la résultante a une amplitude relativement faible.

Isolons maintenant certaines parties du miroir en les rendant pour les unes réfléchissantes et pour les autres absorbantes.

On constate que la résultante des flèches correspondantes a une amplitude beaucoup plus importante.

Ainsi en réalisant une alternance de zones réfléchissantes et de zones absorbantes sur un miroir plan on fabrique un réseau d'interférences (encore appelé réseau de diffraction) par réflexion.

Ce réseau sera capable de disperser une lumière composite puisque l'orientation des flèches (la rotation du chronomètre) est liée à la longueur d'onde.

La diffraction par une fente est visualisée dans l'animation suivante :

Légende :
Apprendre
S'évaluer
S'exercer
Observer
Simuler
Réalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)